Avocat Droit du travail | Tél : 01.46.47.66.68 | Email : contact@seroux-darmon-avocat.fr

Licenciement pour abandon de poste

Avocat licenciement : L’abandon de poste

L’abandon de poste sans motif légitime, est un manquement du salarié qui se traduit, selon la Cour de Cassation par :

  • Une absence non justifiée du collaborateur pendant un ou plusieurs jours,
  • Un départ précipité et non justifié pendant le temps de travail.

La démission ne se présumant pas, ce comportement ne permet pas, en principe, à l’employeur de considérer le salarié comme démissionnaire (Cass. Soc., 22 sept. 1993, N°91-43.580).

Ainsi, lorsque le salarié quitte son travail et ne reparait pas les jours suivants (Cass. Soc., 8 janvier 1992, n°87-43.978) ou encore lorsqu’il adresse une lettre à son employeur pour lui indiquer qu’il ne retournerait pas travailler mais qu’il n’a pas pour autant l’intention de démissionner, son absence ne saurait être assimilée à une démission et l’employeur se doit, de procéder au licenciement.

Toutefois, et à titre très exceptionnel, la Cour de cassation a admis que la volonté claire et non équivoque de démissionner est établie lorsque le salarié, à la suite de l’abandon de son travail, a développé une importante activité personnelle dans le même secteur d’activité (Cass. Soc., 30 janvier 1997, n°92-41.724) ou lorsque, après avoir exigé en vain d’être licencié, il s’est montré agressif et ne s’est plus présenté à son travail (Cass. Soc., 13 juin 2001, n°99-42.209)

Dans tous les cas, l’abandon de poste peut être sanctionné par un licenciement pour faute pouvant même aller, selon les circonstances jusqu’à un licenciement pour faute grave dès lors que le salarié a été sommé en vain de reprendre son travail.

Cabinet d’avocats en droit du travail à Paris

Le Cabinet d’avocats Seroux-Darmon à Paris est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions s'agissant du droit du travail. N’hésitez pas à nous contacter !

Scroll to Top