Avocat Droit du travail | Tél : 01.46.47.66.68 | Email : contact@seroux-darmon-avocat.fr

Mise à pied conservatoire

Avocat Droit du travail – la procédure de licenciement

La mise à pied conservatoire

La mise à pied est une mesure qui permet à l’employeur d’écarter un salarié de l’entreprise en attendant qu’il soit statué sur la suite à donner aux faits qui lui sont reprochés.

Elle est prononcée dans la lettre de convocation à entretien préalable.

Elle a un caractère vexatoire puisqu’elle laisse supposer que les faits reprochés au salarié sont d’une telle gravité que son maintien dans l’entreprise, le temps de l’enquête, est impossible.

En règle générale, l’employeur y a recours essentiellement dans le cadre d’une procédure de licenciement pour faute grave.

La Cour de Cassation, a toutefois considéré, le 3/2/10N° 07-44491, qu’une mise à pied conservatoire peut être aussi le préalable à un licenciement pour insuffisance professionnelle.

La mise à pied conservatoire interrompt la prescription de 2 mois des faits fautifs.

Le salarié est dispensé durant la mise à pied, d’exécuter son travail.

Si le licenciement pour faute grave est prononcé, l’employeur est dispensé du paiement du salaire durant cette période.

Cabinet d’avocats en droit du travail à Paris

Le Cabinet d’avocats Seroux-Darmon à Paris est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions s'agissant du droit du travail. N’hésitez pas à nous contacter !

Scroll to Top