Le bureau de conciliation

La tentative de conciliation est un préliminaire obligatoire à la procédure.

Les parties, dont la présence est obligatoire, ont la possibilité de se faire représenter, par leur avocat, en cas de motif légitime.

L’audience n’est pas publique. Elle a lieu devant deux conseillers, un conseiller prud’homme employeur et un conseiller prud’homme salarié.

Au cours de cette audience, le fond du dossier n’est nullement abordé.


Le bureau de conciliation peut ordonner toute mesure provisoire qui n’est pas sujette à contestation (délivrance de documents, mesure d’instruction etc.).

Le bureau de conciliation peut ordonner toute mesure provisoire qui n’est pas sujette à contestation (délivrance de documents, mesure d’instruction etc.).

Le bureau de conciliation entend les parties et s’efforce de les amener à trouver un accord. Si c’est le cas, un procès-verbal de conciliation est dressé et la procédure s’arrête.

En cas d’échec de la conciliation, l’affaire est renvoyée en bureau de jugement.


Maître Seroux-Darmon
se tient à votre disposition pour vous représenter lors du Bureau de conciliation.

Laisser un commentaire